Actualité préfectorale de boké

Categorie : Gouvernance

Titre de l'article :Pérennisation des acquis du projet AGCEDE

Réunion de concertation des parties prenantes sur la mise en œuvre du plan de sortie pour la pérennisation des acquis du projet AGCEDE

Une réunion de concertation et d’échanges a regroupé ce jeudi 19 aout 2021 à Boké, les parties prenantes du projet  d’Appui à la Gouvernance et  la Croissance Economique Durable en Zone Extractive(AGCEDE) à savoir : les Maires et Secrétaires Généraux des Communes,  les OSC partenaires du projet, le cabinet PRIDE, l’ANPROCA,  ainsi que les autorités administratives préfectorales.

L’objectif   de cette rencontre placée sous la présidence de l’autorité préfectorale était d’amener les parties à définir un mécanisme de plan de sortie afin de pérenniser les acquis du projet AGCEDE.

En effet, le projet AGCEDE financé par le Gouvernement Canadien à travers Affaires Mondiales Canada et mis en œuvre par le consortium constitué du Centre d’Etude et de Coopération Internationale (CECI) et l’Entraide Universitaire Mondiale Canada (EUMC), opère depuis 2016 dans trois (3) pays de l’Afrique de l’ouest : Burkina, Ghana et Guinée.

Ledit projet vise à maximiser les retombées de l’exploitation minière en faveur des communautés notamment les jeunes et les femmes. Il est structuré en trois grandes composantes :

  1. Amélioration de la gouvernance locale,
  2. Appui à la Croissance économique durable,
  3. Partage de connaissances.

En plus de ces trois (3) grandes composantes, le projet traite les thématiques transversales notamment l’égalité homme-femme, environnement et économie verte.

Au cours de sa mise en œuvre, le projet a enregistré des résultats tangibles qui sont entre autres:

  • La formation basique de 1678 femmes et jeunes en entrepreneuriat et l’accompagnement à travers les subventions pour la réalisation des Test Production et Commercialisation des produits miniums viables (TPC/PMV) d’une centaine d’entre eux/elles.
  • La réalisation de deux (02) éditions de l’initiative Commune Amie des Femmes et des Jeunes(CAFeJ) ayant conduit à la Labellisation de trois (3) communes à savoir : Tanènè(double vainqueur du label en Or) ;Kamsar (Label en Argent et Bronze) ; Kanfarandé(Label en Argent et Bronze) ;

·         Cette initiative CAFeJ a généré d’autres résultats importants. Il s’agit de la création et l’opérationnalisation de  trois (03) Cellules Communales d’Appui à l’Entrepreneuriat (CCAE) dans les communes  lauréates ;

·         La création d’un site web dénommé www.bokermergent.com  en faveur des dix communes 

·         La mise en place de 80 Groupements Villageois d’épargne et de crédits (GVEC) avec 2447 associés dont 1873 femmes;

·         L’Appui à la mise en place d’un cadre de concertation et d’Action des Femmes (CCAF).

Etant donné que le projet arrivera à son terme le 31 décembre 2021, il était impérieux  pour les parties prenantes de réfléchir pour définir les rôles et responsabilités de chacune des parties dans le mécanisme de pérennisation des acquis.

A la fin de cette rencontre d’échanges et partages, les résultats suivants étaient attendus et ils ont été sanctionnés par les participantes et participants à la réunion :

·         Les parties prenantes se sont appropriées des acquis du projet, notamment l’initiative CAFeJ, la CCAE, le CCAF, GVEC, animation et hébergement du site web;

·         Le mécanisme de pérennisation est adopté par l’ensemble des parties prenantes ;

  • Les rôles et responsabilités pour chaque partie prenante sont définis et consignés dans un document ;
  • Le montant de la contribution des communes dans le cadre de l’initiative CAFeJ et le délai de paiement sont fixés ;
  • Les parties prenantes ont trouvé un consensus sur la domiciliation et le mécanisme de gestion  des fonds de l’intercommunalité dans le cadre du financement du site web et de l’initiative CAFeJ  et du bulletin d’information ; 
  • Les communes s’engagent à mettre en place les CCAE et un mécanisme de fonctionnement relativement à leur fonctionnement est adopté.

En conclusion, l’ensemble des parties prenantes ont exprimé leur satisfaction au terme de cette rencontre et se sont dites optimistes quant à la pérennisation des acquis du projet.