Bienvenue dans la commune de Bintimodia

Présentation de la commune de Bintimodia

La Commune Rurale de Bintimodia est limitée au nord-est par la sous-préfecture de Malapouya, au nord par la CR de Kolaboui, à l’ouest par celle de Kamsar et au sud-est par les CR de Mankountan et de Kolia. Elle couvre une superficie de 480 km2 et est composée de huit districts : Bintimodia Centre, Kolia Sanamoto, Kankako, Kataco, Garama, Maren, Lintang et Koftonden. Elle est située à 55 km du chef-lieu et à 300 km de Conakry.

La CR de Bintimodia présente un climat de type tropical soumis aux influences de la proximité de la mer avec l’alternance de la saison sèche, de novembre à mai, et de la saison pluvieuse, de mai à octobre. L’occupation des sols est prédominée par les zones de savanes arbustives et arborées avec abondance de graminées et cultures sèches aux environs de certains districts continentaux. Les formations forestières continentales sont exploitées de façon anarchique dans ces parties. 

La population de Bintimodia s’élevait à 36 323 habitants, dont 20 000 femmes, selon les statistiques de 2014. Le rythme d’accroissement de la population est évalué à 3%. Cette population est composée en grande partie par les autochtones (Bagas et Mikhifôrè) qui cohabitent avec les Soussous, Peulhs, Diakankés, Dialonkés et Landouma. La langue Soussou constitue la langue la plus répandue et la plus parlée par la population. 

Les principales occupations des habitants de la CR de Bintimodia sont l’agriculture, la pêche, le commerce et l’élevage, la carbonisation et l’extraction de l’huile de palme et du sel. Elle connait deux sortes de mouvements migratoires : les déplacements saisonniers des fonctionnaires et des hommes de métiers dans l’exercice de leur fonction et d’une bonne partie de la population active, surtout la jeunesse, en période hivernale. Pendant la campagne agricole, certains cultivateurs du haut Bintimodia migrent vers les localités environnantes à la recherche des terres cultivables. D’autres activités telles l’élevage, la pêche, l’artisanat et l’exploitation forestière entrainent aussi de grands déplacements.

La sous-préfecture de Bintimodia renferme des potentialités animales en voie de disparition : les chimpanzés, les buffles et les cynocéphales. En ce qui concerne la végétation, on déplore la coupe abusive du bois et les feux de brousse non contrôlés, bien que le service des eaux et forêts fasse des sensibilisations pour la protection de l’environnement. On compte une dizaine d’essences forestières en voie de disparition. 

La population de la Commune s’est organisée en seize groupements qui sont des organisations formelles et informelles participant activement, chacune dans son secteur, au développement de la localité.

L’organisation administrative de la CR de Bintimodia est régie par le type de décentralisation et de déconcentration en vigueur au pays. L’administration générale est dirigée par un Sous-préfet à côté duquel cohabitent les services techniques déconcentrés de l’État. C’est un conseil communal de 23 membres, dont 3 femmes, qui gère la commune. Jouissant d’une autonomie financière, le conseil adopte chaque année un budget pour le développement de la collectivité.

Carte de la commune de :Bintimodia

Carte de la CR de Bintimodia