Bienvenue dans la commune de Tanéné

Présentation de la commune de Tanéné

La sous- Préfecture de Tanènè est l’une des neufs (9) CR de la préfecture de Boké, située à 11 km du chef-lieu de la préfecture. Elle est limitée à l’Est par les CR de Sangarédi et de Malapouya, à l’Ouest par les CR de Kanfarandé et de Kolaboui, au Nord par la CR de Dabiss et au Sud par la Commune urbaine de Boké. Elle est subdivisée en neuf (9) districts à savoir : Tanènè centre, Kaboye, Katougouma, Boussoura, Djiguiti, Kintao Daconta, N’danghara, Kimiya et Dambantcham.

Sa population est estimée à près de 39 000 habitants dont 57.62% de femmes pour une densité moyenne de 21 habitants/km2. Elle couvre une superficie de 1 822 km2. Plusieurs ethnies la caractérisent cette population. Ce sont les Landoumas, les Peuhls, les Sarakolés, les Mandingos et les Toubakas.

Le climat, de type sub guinéen, est marqué par l’alternance de deux (2)  saisons : la saison des pluies, de mai à la mi-novembre, caractérisée par une pluviométrie abondante et bien répartie et la saison sèche de novembre à avril, qui connait une baisse de température (24 à 28°c) entre décembre et janvier et une hausse importante, de mars à mai.

Son relief est dans l’ensemble accidenté, avec des ravins dans les districts de N’danghara, Kintao-Daconta, Dambantchan et Djiguity mais plat à Katoughouma et Boussoura. Le sol est de type sablo argileux, limono argileux, limono sableux, latéritique et gravillonneuse à certains endroits. On y rencontre des plaines propices à la riziculture. La végétation est généralement herbacée.

La CR de Tanènè est arrosée par deux (2) grands cours d’eau : le  Tinguilinta et le Rio Nuñez. Ils ont un débit important en saison pluvieuse, mais le Rio Nuñez se tarit régulièrement en saison sèche. Cependant, ces ressources en eau de surface constituent des réservoirs d’eau naturelle indispensables au bien-être social et aux activités agropastorales, du fait de la présence de plaines à perte de vue. Elle est traversée d’est en ouest,  par 82 Km de chemin de fer de la compagnie des bauxites de Guinée (CBG), qui passe dans les districts de Dambantcham, Tanènè Centre, Boussoura et Kaboye.

La principale activité de la population est l’agriculture. Elle est la base économique de la CR, qui renferme d’énormes potentialités agricoles et bénéficie de l’existence d’une ressource humaine active. On y recense plus de 910 ha de plaines cultivables et de 38 ha de bas-fonds aménagés. On y pratique la culture du riz, du maïs, de tubercules, de légumes, du mil, du fonio, du sorgho, du taro, de la patate, de l’arachide, des cultures maraîchères, des cultures fruitières et d’exportation comme l’anacarde. Le maraîchage constitue la principale activité des femmes et de certains groupements en saison sèche. Il demeure de loin la principale source  de revenus de la majorité des femmes pendant cette période de l’année.

L’élevage, essentiellement traditionnel, est pratiqué dans la majorité des districts de la CR. Les zones de grandes plaines constituent des espaces de prédilection pour les éleveurs, ce qui amène des conflits, avec les agriculteurs pendant la saison sèche, du fait de la divagation des troupeaux, à la recherche de verdure et de points d’eau.

En plus, on y pratique la chasse, la pêche, l’artisanat et le petit commerce.

Vous trouverez plus de détails dans le PDL deTanènè 2017-2021 

voici la carte:

Administré par Mr Kalabane Ibrahima  .621 18 03 66 e-mail:kalabane16@gmail.com

Carte de la commune de :Tanéné

Carte de la CR de Tanéné